Les aides pour auto-entrepreneur à Lyon

Se lancer dans l’auto-entreprise peut être difficile aussi bien psychologiquement que financièrement. Pour vous soulager d’un poids et vous encourager dans votre projet, de nombreuses aides financières ont été mises en place.

L’ACRE est l’aide pour auto-entrepreneur la plus connue de toutes. Aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprise, cette aide permet une exonération des charges pendant la première année de création de votre entreprise.

L’ARE (Allocation d’aide au Retour à l’Emploi) est une aide réservée aux demandeurs d’emploi qui reprennent ou créent une entreprise. Pour percevoir cette aide, vous devez maintenir votre inscription à pôle emploi comme demandeur d’emploi. Mais l’obtention de l’aide n’est pas automatique, vous devez faire la demande auprès de pôle emploi.

Le montant de l’ARE est calculé avec un simulateur et peut être cumulé avec vos revenus d’activité.

Bon à savoir Vous ne pouvez pas cumuler l 'ARE et l’ACRE, à vous de calculer quelle aide sera la plus avantageuse.

Le droit à une formation professionnelle (CFP)

Tous les auto-entrepreneurs payent en même temps que les cotisations sociales URSSAF, une contribution pour la formation professionnelle (CFP) à un organisme collecteur. Cette contribution équivaut à un pourcentage de vos chiffres d'affaires et varie selon votre secteur d’activité. Elle vous donne droit à des formations gratuites.

Le FAF (Fond d’Assurance Formation) auquel vous devez faire appel dépend de votre activité. Pour savoir de quel FAF vous dépendez, référez-vous au code NAF (Nomenclature d’Activités Françaises), délivré par l’Insee à la création de votre entreprise.

L’ASS (allocation de solidarité spécifique ) est une aide sociale pour accompagner les personnes vulnérables financièrement. Cette aide permet de percevoir un versement si vous êtes toujours inscrit à pôle emploi et ce même après la fin de vos allocations chômage. Vous n’avez aucune démarche à réaliser pour bénéficier de cette aide, Pôle emploi adresse directement les documents nécessaires à la constitution du dossier d'ASS aux chômeurs en fin de droits qui peuvent en bénéficier.

Aide à la création d’entreprise par des personne handicapées

Cette aide ne concerne que les personnes handicapées demandeuses d’emploi. Elle à 4 actions principales : Verse une subvention d’un montant maximum de 5000€, Donne une participation à la formation de la personne handicapée dans la limite de 250 heures. Fourni une trousse de première assurance comprenant trois garanties Participe aux frais d’un organisme spécialisé dans la création d’entreprise pour une durée de 3 ans.

Le FGIF (fond de garantie à l’initiative des femmes) est destiné à toutes les femmes, sans conditions de ressources quels que soit le secteur d’activité. Il a pour objectifs de favoriser le développement de l’entreprenariat féminin. Pour cela il garantit tous les prêts bancaires à moyen terme. Le montant garanti doit être compris entre 5000€ et 45000€, pour un remboursement échelonné sur 2 à 7 ans.

Pour faire sa demande, vous devez vous tourner vers des plateformes d’initiative France ou vers des délégués et des chargés de missions départementale aux droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Vous n’avez donc aucune inquiétude à vous faire, ces aides sont faites pour vous aider à creer votre auto-entreprise, il ne vous reste qu'à vous inscrire sur la plateforme d’accompagnement pole auto-entrepreneur.com et vous laisser guider vers votre nouvel emploi.